Venise : Tout savoir sur Le pont des Soupirs

Le pont des Soupirs est un pont qui relie la prison de la prison de Venise au Palais des Doges. Il a été construit en 1602 et il a été conçu par l’architecte vénitien Tommaso …

4.4/5 - (16 votes)

Le pont des Soupirs est un pont qui relie la prison de la prison de Venise au Palais des Doges.

Il a été construit en 1602 et il a été conçu par l’architecte vénitien Tommaso Rebbi.

Le pont des Soupirs est le seul pont qui permet aux détenus de passer d’une prison à une autre. C’est un passage obligatoire pour les détenus qui doivent être transférés entre les prisons.

Il est également utilisé par les gardiens de prison pour surveiller les détenus.

L’histoire du pont des soupirs

Le pont des soupirs est un pont qui relie le Palais des Doges à la prison de la Giudecca, à Venise.

Il s’agit d’un lieu historique qui a fait l’objet de nombreuses légendes. Dans cet article, nous allons découvrir tout ce que vous devez savoir sur le pont des soupirs et les différentes légendes associées à ce lieu. Connaissez-vous cette histoire ? Le pont des soupirs est un lieu historique situé en Italie, plus précisément à Venise, connu pour avoir été utilisé par les prisonniers du palais des Doges durant la République vénitienne.

Les conditions de détention étaient particulièrement difficiles.

Les prisonniers devaient passer par ce pont afin de se rendre au tribunal ou bien encore pour être jugés. Cependant, il y avait une autre raison derrière cette situation : il s’agissait d’une punition infligée aux femmes qui auraient eu une relation avec un homme marié. En effet, les femmes qui se trouvaient sur le pont étaient obligatoirement conduites au tribunal et devaient subir un interrogatoire humiliant pour prouver qu’elles ne faisaient rien d’illicite (à moins qu’elles ne soient fiancées). Si elles disaient non, elles étaient condamnées à rester sur le Pont des Soupirs jusqu’à ce que « leur amour » soit reconnu comme illicite et qu’un autre homme puisse prendre leur place auprès du mari concerné ! Palais des Doges

Les caractéristiques architecturales du pont des soupirs

Au cours du Moyen Âge, Venise n’était pas une ville fortifiée. Elle n’a jamais eu de mur d’enceinte et elle ne disposait que d’une seule porte principale qui permettait l’accès par voie maritime ou terrestre.

Lire également :   Comment rédiger la fiche de paie et le salaire pour un apprenti

La ville est entièrement constituée de canaux, ce qui rend l’aménagement urbain assez complexe. Pour permettre au peuple de la cité vénitienne de communiquer facilement avec le reste du monde, les autorités ont construit un pont qui s’appelle « Pont des soupirs ». Ce pont relie le quartier San Marco à la place Saint Marc, il fut construit en bois et en pierre vers 1288.

Il est composé d’un seul arc en plein cintre et mesure 48 mètres de long et 17 mètres de haut sur une largeur de 7 mètres. Cet arc permet aux habitants du quartier San Marco d’atteindre rapidement la place Saint Marc, située sur la rive opposée du Grand Canal.

Les Vénitiens pourront passer par ce pont pour rejoindre les différentes parties intérieures du palais des Doges (Palais Ducal). Palais des Doges

Les légendes et mythes sur le pont des soupirs

Il y a beaucoup de légendes et mythes au sujet de ce pont. Aujourd’hui, lorsque nous parlons du pont des soupirs, nous pensons automatiquement à Venise. Pourtant, il s’agit d’un pont d’origine vénitienne qui a été construit en 1581 sur le Grand Canal.

Il est également connu sous le nom de « Pont des Soupirs » car c’est un passage obligatoire pour les prisonniers condamnés à être emprisonnés ou exilés pendant plusieurs mois voire plusieurs années. Ce pont relie la prison de la Sainte-Marie-Majeure à l’île San Giorgio Maggiore et donne accès au fameux campanile de Venise.

Lorsqu’on arrive à ce pont, on est immédiatement surpris par son architecture unique. Ce pont se distingue grâce à sa forme atypique qui rappelle une cloche renversée.

Il est composé d’une arche centrale supportée par quatre piliers en pierre blanche et présente un profil incurvé vers l’intérieur.

Lire également :   J'ai besoin d'un plombier sur paris 19ème je le trouve ou

Le bâtiment principal situé sur le côté gauche du pont abrite une petite chapelle consacrée à Saint Georges dédiée aux prisonniers exilés ou condamnés à mort (les « gabbarii »).

Les personnes qui ont besoin d’aller visiter la prison doivent passer par le Pont des Soupirs : elles peuvent ainsi éprouver les sensations que ressentent les prisonniers avant d’être emprisonnés ou exilés contre leur volonté pour une durée longue ou courte (selon la gravité du crime commis) . Cela permet aux visiteurs de mieux comprendre comment se sent un condamné avant son exil forcé ou son incarcration. Palais des Doges

Les significations et symboles du pont des soupirs

Le pont des soupirs est un lieu chargé d’histoire.

Il a été construit par les Romains pour empêcher les condamnés de s’échapper avant leur exécution. Ce pont est situé sur la rive droite du Tibre, au nord de la Piazza Navona à Rome.

Il fait partie des monuments qui ont permis à Rome de se développer et d’atteindre une grande notoriété mondiale.

L’histoire du pont des soupirs commence en 1521, lorsqu’il a été construit par le pape Clément VII afin d’empêcher les condamnés de s’enfuir avant leur exécution.

Le pont servait uniquement aux condamnés et aux clercs qui devaient passer sur le bûcher ou entrer dans l’autel pour y faire leurs prières.

Les premières personnes à utiliser cette voie ferrée étaient les hommes politiques, car ils voulaient traverser rapidement entre la place Saint-Pierre et la chambre du Sénat sans être vus par les habitants ou même les gardes postés au portail saint-Ange (Ponte Sant’Angelo). Aujourd’hui, ce passage reste très populaire chez les touristes italiens et étrangers qui veulent admirer ce chef-d’œuvre architectural romain, ainsi que chez tous ceux qui visitent Rome pour son histoire et sa beauté singulière. Palais des Doges

Les artistes inspirés par le pont des soupirs

Les ponts des soupirs sont présents dans de nombreux ouvrages, mais ils ont toujours été associés à des émotions particulières. Dans le cas du Pont des Soupirs, c’est l’amour qui est au cœur de la construction.

Lire également :   Quels sont les documents à fournir pour l’ouverture d’un Livret Jeune

Les amoureux se donnaient rendez-vous sur ce Pont pour y passer quelques instants privilégiés et faire un vœu à leur bien-aimée.

L’expression « pont des soupirs » serait apparue au XVIe siècle, en Italie. Avant cette date, on utilisait plutôt l’expression « pont de la paix ». Ce mot désigne aujourd’hui un endroit spécifique où les prisonniers peuvent se donner rendez-vous afin d’y passer quelques moments dans une relation intime et discrète.

Le pont ne devient pas forcément un lieu de rencontres amoureuses, mais il reste toutefois intimiste et symbolise généralement le rapprochement entre les personnes qui l’empruntent. Palais des Doges

Comment visiter le pont des soupirs à venise ?

Le pont des soupirs est l’un des endroits les plus emblématiques de Venise.

Il s’agit d’une passerelle qui permet de traverser le Grand Canal. Cette passerelle a été construite au XIIIe siècle, mais elle a subi plusieurs rénovations au fil du temps. Elle est constituée d’un pont en pierre et de quatre arcades, dont l’une est ornée de fresques représentant des scènes du Nouveau Testament et des douze apôtres.

Le pont des soupirs est ouvert tous les jours de 9 heures à 18 heures 30, sauf le dimanche matin. Pour y accéder depuis la terre ferme, vous devrez prendre un bateau-taxi.

Vous pourrez également y accéder depuis la place Saint Marc par bateau-taxi ou encore à partir du Campanile situé sur la Piazzale Roma. Pour visiter le pont des soupirs, il faut compter environ une demi-heure de visite.

Lorsque vous serez sur place, il ne faudra pas manquer d’admirer les nombreux monuments qui entourent cet endroit : les palais aux couleurs pastel et aux façades ornementées, les églises baroques comme Santa Maria di Nazareth et Sainte Marie Majeure… Palais des Doges

Le pont des Soupirs est un pont qui relie le Palais des Doges à la prison de la Pietà. Il fait partie intégrante du système pénal de Venise et constitue l’une des entrées principales de la prison.

Laisser un commentaire